Main User Livres Pictures Envelope Agenda Formations s3a Home Actualités Work Qui-sommes nous ? Déf. mentale Books Revendications Formations / Sensibilisation Parcours de vie Lunettes Default Devenir Membre 1 Devenir Membre 2 Devenir Membre 3 FALMission 1 Mission 2 Mission 3

Accessibilité universelle

La réponse aux besoins des personnes en situation de handicap intellectuel passe souvent par la création ou le recours à des services spécialisés. Cela s’observe dans tous les domaines de la vie sociale : l’emploi, l’éducation, l’hébergement, les loisirs, etc. Or, le recours important à ces services spécialisés ne signifie pas qu’ils constituent toujours la réponse adéquate à une demande ou à des besoins spécifiques. Il met aussi en lumière le manque d’accessibilité[1] globale des services généraux.

Rendre les services généraux accessibles demande d’adopter le concept de handistreaming à tous les niveaux de pouvoir. Cela consiste à prendre en considération la dimension du handicap intellectuel dans toutes les politiques développées, et pas seulement au niveau du ministère dédié aux personnes en situation de handicap. Un référent handicap devrait ainsi être désigné au sein de chaque gouvernement afin de permettre une coordination optimale et de s’assurer de la transversalité et de la cohérence des politiques mises en œuvre.

Les services d’Inclusion asbl concernant le langage facile à lire et à comprendre :

> Formation “Relecteur de textes en facile à lire” pour les personnes avec un handicap intellectuel

> Formation “Le langage facile à lire et à comprendre” pour les proches et les professionnels

> Service de traduction de textes du langage courant vers le facile à lire et à comprendre. Contactez le service Éducation permanente d’Inclusion asbl.

[1] Dans son acception courante, on réduit souvent ce concept à l’accessibilité physique. Si c’est bien entendu une dimension importante, il n’en reste pas moins que pour les personnes avec un handicap intellectuel ou cognitif, l’accessibilité aux services généraux est souvent limitée pour d’autres raisons (manque de formation du personnel, peur d’être jugé, information peu lisible ou trop complexe, etc.).

 

Top