Main User Livres Pictures Envelope Agenda Formations s3a Home Actualités Work Qui-sommes nous ? Déf. mentale Books Revendications Formations / Sensibilisation Parcours de vie Lunettes Default Devenir Membre 1 Devenir Membre 2 Devenir Membre 3 FALMission 1 Mission 2 Mission 3

Hébergements pour adultes

Tant à Bruxelles qu’en Wallonie, il existe des services résidentiels qui hébergent des personnes avec un handicap.

À Bruxelles

Les services résidentiels bruxellois s’appellent « Centres d’Hébergement pour Adultes » (CH).

Ils accueillent des personnes avec un handicap la journée, la soirée et la nuit. Le nombre d’éducateurs sur place dépend du nombre et du profil des résidents.

Des activités sont généralement organisées au sein du centre pendant la journée. L’accompagnement de la personne est éducatif et psychosocial. Une aide peut lui-être apportée pour une intégration sociale ou professionnelle, voire même pour un apprentissage à la gestion journalière.

Ces centres sont accessibles à partir des 18 ans. Aucune limite d’âge n’est fixée.

Les centres d’hébergement pour adultes sont agréés et subventionnés par Phare ou par la Commission Communautaire Commune (CoCom).

En Wallonie

Services Résidentiels pour Adultes (SRA) :

En Wallonie, les services d’hébergement pour adultes s’appellent « Services Résidentiels pour Adultes » (SRA).

Ils offrent une prise en charge en journée, en soirée et durant la nuit, avec une présence d’éducateurs sur place.

La journée, les activités sont généralement organisées au sein du centre.

Services Résidentiels de Nuit pour Adultes (SRNA) :

Il existe également, en Wallonie, des « Service Résidentiel de Nuit pour Adultes » (SRNA) qui n’ouvrent que la soirée et la nuit, avec une présence éducative assurée. La journée, les résidents partent en activités (service d’accueil de jour pour adultes, entreprise de travail adapté, volontariat…).

Toute personne qui souhaite intégrer un service résidentiel ou un service d’accueil de jour doit s’inscrire sur la liste d’attente unique de l’AViQ. Les services y sélectionnent les futurs candidats. Pour apparaître sur cette liste, vous devez contacter le bureau régional de l’AVIQ de votre région.

Subventionnement

Les montants financiers demandés peuvent varier d’un service d’hébergement à l’autre. Cela dépend de la manière dont il est reconnu par l’AViQ.

Il existe en effet plusieurs types de reconnaissance pour les services résidentiels wallons :

  • les services agréés et subventionnés par l’AViQ : les personnes qui y vivent ont une part contributive journalière à payer. Cependant, si les revenus de la personne avec un handicap ne sont pas suffisants, la part contributive journalière est diminuée au prorata du revenu ;
  • les Services Agréés et Partiellement Subventionnés (SAPS) par l’AViQ : la part contributive de la personne est plus élevée. Ces peuvent demander jusqu’à 150% de la participation financière définie en service agréé et subventionné.
  • Les services avec Autorisation de Prise en Charge (APC) : la part contributive demandée n’est pas fixée par l’AViQ mais par le service lui-même.

Il est important de savoir que certains services ont plusieurs types de reconnaissance.

Un moratoire a été signé en 1997, interdisant l’ouverture de place supplémentaire subventionnée. Certaines personnes qui sont accueillies en dehors de ce moratoire ne sont pas subventionnées par l’AViQ mais par d’autres instances ou sur fonds propres.

Certains services ont des places agréées et subventionnées par l’AViQ mais aussi des places non subventionnées.

Une des conditions d’obtention pour obtenir une place en service résidentiel agréé et subventionné est d’être de nationalité belge ou assimilée ou résider en Belgique depuis 5 ans de manière ininterrompue.

Page suivante

Top