Main User Livres Pictures Envelope Agenda Formations s3a Home Actualités Work Qui-sommes nous ? Déf. mentale Books Revendications Formations / Sensibilisation Parcours de vie Lunettes Default Devenir Membre 1 Devenir Membre 2 Devenir Membre 3 FALMission 1 Mission 2 Mission 3

Inclusion scolaire

De plus en plus de familles souhaitent que leur enfant puisse fréquenter une école ordinaire pour qu’il apprenne au contact d’autres élèves qui ne rencontrent pas forcément les mêmes difficultés d’apprentissage.

L’approche inclusive offre l’avantage pour les enfants de pouvoir vivre dans un environnement ordinaire et de fréquenter des écoles plus proches de chez eux avec leur fratrie et/ou leurs amis du quartier. Nombre d’études témoignent aujourd’hui de l’impact positif de cette approche, notamment en offrant à ces élèves des opportunités bien plus importantes de vivre dans un environnement social et professionnel ordinaire une fois arrivés à l’âge adulte. Certaines formes de l’enseignement spécialisé préparent en effet toujours les élèves à une socialisation uniquement dans des milieux spécialisés.

Encore trop peu nombreux et accessibles aujourd’hui, différents dispositifs existent néanmoins pour soutenir votre enfant en inclusion scolaire :

Les aménagements raisonnables

Un aménagement raisonnable est une mesure concrète permettant de réduire, autant que possible, les effets négatifs d’un environnement sur la participation d’une personne à la vie en société. Mettre en place cet aménagement raisonnable pour une personne en situation de handicap est une obligation.

Dans l’enseignement, l’aménagement pour un élève avec un handicap peut prendre différentes formes : matériel, pédagogique, organisationnel…

Cet aménagement est pris en fonction des besoins de l’élève afin qu’il puisse accéder, participer et progresser sur un pied d’égalité avec les enfants ne présentant pas de situation de handicap.

En savoir plus ?

Consultez la brochure d’UNIA « A l’école de ton choix avec un handicap »

L’intégration scolaire  

L’intégration scolaire est un dispositif légal par lequel une collaboration est mise en place entre :

  • un établissement d’enseignement ordinaire (EEO) et
  • un établissement d’enseignement spécialisé (EES)

afin d’offrir un encadrement adapté à l’élève. Cela permet aussi de soutenir l’enseignant ordinaire en lui proposant des outils et des pédagogies adaptés afin de pouvoir gérer au mieux l’ensemble du groupe-classe.

Concrètement, cela signifie que l’élève fréquentera une classe ordinaire, à temps plein ou à temps partiel, pour tout ou partie de ses cours, et qu’il bénéficiera de périodes d’accompagnement par semaine (max. 8 périodes). Cet accompagnement peut se faire en classe ou à l’extérieur, en fonction des besoins de l’enfant.

Voici les étapes principales dans la mise en place de ce dispositif :

Etapes clés :

  1. Introduction d’une proposition d’intégration auprès d’un établissement d’enseignement spécialisé (EES) qui accepte de prendre part au projet d’intégration. Il peut s’agir de l’établissement fréquenté par l’enfant ou celui dans lequel il est inscrit ou tout autre établissement d’enseignement spécialisé du type correspondant à l’orientation de l’élève. La demande est adressée au chef d’établissement qui concertera alors les intervenants suivants :
    • Le conseil de classe de l’EES
    • L’organisme de guidance de l’EES
    • Les parents de l’élève
    • L’équipe éducative de l’EEO
    • L’organisme de guidance de l’EEO
  2. Si l’EES est d’accord avec votre projet, il vous faudra trouver un établissement d’enseignement ordinaire (EEO) qui accepte de prendre part au projet d’intégration avec l’établissement spécialisé évoqué au point A. Bien que les textes légaux mentionnent qu’il revient à l’EES de faire ces démarches, il apparait en réalité que ce sont le plus souvent les parents qui effectuent ces démarches.
  3. Si deux écoles partenaires (ordinaire et spécialisée) acceptent le projet, un protocole est alors établi reprenant plus en détail les modalités du projet.

En bref

  1. Disposer d’une attestation d’orientation d’un CPMS
  2. Etre inscrit dans un EES au plus tard pour le 15janvier précédent la rentrée scolaire
  3. Trouver un EEO disposé à suivre le projet
  4. Trouver un EES partenaire disposée à suivre le projet
  5. Etablir un protocole définissant les détails du projet d’intégration

Conditions préalables à l’intégration : 

  • L’élève doit être régulièrement inscrit dans l’enseignement spécialisé au 15 janvier précédant l’année scolaire pour laquelle l’intégration est demandée. Il ne doit cependant pas nécessairement fréquenter l’enseignement spécialisé. (EX : Si le projet d’intégration doit commencer en septembre de l’année scolaire 2019-2020, l’élève doit alors être inscrit dans un établissement spécialisé au plus tard le 15 janvier 2019)
  • A ce stade, l’élève aura déjà été orienté par le CPMS vers un type et un niveau d’enseignement spécialisé
  • L’élève inscrit en intégration permanente totale le dernier jour ouvrable du mois de mai ne peut en aucun cas bénéficier des périodes d’accompagnement pour l’année scolaire en cours.

La mise en place d’un tel projet n’est pas simple : n’hésitez donc pas à solliciter un service d’accompagnement pour vous soutenir dans vos démarches !

L’accompagnement en milieu scolaire

Certains services ont pour mission d’orienter et d’accompagner les familles dans leur projet d’inclusion scolaire. On parlera tantôt de services d’accompagnement (Bruxelles) ou de service d’aide à l’intégration (Wallonie). Il peut également s’agir d’asbl non subventionnées mais dont la mission est similaire :

  • Services d’accompagnement à Bruxelles
  • Services d’aide à l’intégration en Wallonie
  • Autres asbl (Bruxelles & Wallonie)

Par la connaissance que ces services ont du réseau scolaire, ils pourront vous aiguiller afin de trouver des écoles partenaires dans la construction d’un projet d’intégration et, en fonction de leurs disponibilités, accompagner votre enfant en classe afin de préparer et soutenir son inclusion.

Ils assurent également le relais entre la famille et l’école afin que le projet puisse se dérouler au mieux pour tous les intervenants.

Les services qu’ils proposent peuvent tout à fait être complémentaires au soutien apporté dans le cadre de l’intégration scolaire. (Ex : Julie est accompagnée en classe à raison de 4 périodes par semaine par un enseignant du spécialisé et à raison de 2h par semaine par son service d’accompagnement)

Les classes « inclusives »

La classe inclusive est une classe d’enseignement spécialisé implantée dans un établissement d’enseignement ordinaire. Une petite dizaine de classes inclusives se sont développées en Wallonie et (bientôt) à Bruxelles. Les élèves de ces classes bénéficient d’un accompagnement plus important et, selon les possibilités de l’élève et de la capacité d’encadrement de l’école, les élèves poursuivent leurs apprentissages au sein des classes ordinaires.

Page suivante

Top